Le barème du malus écologique pour l’année 2020 a été rendu public ce lundi. Sans surprise, il fait l’objet d’une sévérité accrue par rapport à celui en vigueur en 2019. Mais ce qu’il convient surtout de noter, c’est que le tour de vis est opéré à tous les niveaux de la grille tarifaire.

Retrouvez ci-dessous les détails de ce durcissement du malus 2020, qui constituent autant de mauvaises nouvelles pour les automobilistes concernés.

– Seuil mini abaissé de 117 à 110 g/km

Cette fois, le serrage de ceinture est bien plus significatif, puisque la grille du malus 2020 débutera à 110 g/km. Autant dire que les nombreux modèles situés entre 110 et 116 g/km vont soudainement être concernés par une taxation allant de 50 à 190 euros pour cette tranche qui se trouvait jusque-là en zone neutre.

– Montant mini relevé de 35 à 50 euros

Alors qu’en 2019, la grille débute à 35 euros pour 117 g/km, son point de départ l’an prochain se situera à 50 euros pour 110 g/km. 

– Seuil maxi abaissé de 191 à 173 g/km

C’est au sommet de la grille du malus 2020 que se situe le durcissement le plus notable. En effet, en 2020, le seuil maximal interviendra dès 173 g/km. Un gros écart par rapport au plafond de cette année, fixé à 191 g/km. De quoi compliquer la tâche des constructeurs veillant autant que possible à ne pas dépasser ce seuil maximal. Ainsi, des modèles de gabarits relativement réduits, qui ne sont pas qualifiés de « gros pollueurs », pourront craindre l’an prochain de faire face au malus maximal.

– Montant maxi relevé de 10 500 à 12 500 euros

En 2020, l’abaissement du seuil maximal est doublé de la hausse du malus le plus élevé. Celui-ci atteindra désormais 12 500 euros pour des émissions de dioxyde de carbone débutant à 173 g/km.

Une véritable double peine, étant donné que le malus maximal est actuellement fixé à 10 500 euros pour 191 g/km. L’an prochain, ce montant correspondra plus ou moins à un niveau d’émissions de 169 g/km (10 488 euros)…

Quelques Exemples;

Volkswagen Polo GTI

Avec des émissions de CO2 de 131 g/km, la Volkswagen Polo GTI écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 898 € (+ 725 € comparé à 2019, soit une hausse de 80 %). Cela représente désormais 3 % de son prix d’achat : à partir de 29 430 €.

Volkswagen Golf GTI

Avec des émissions de CO2 de 135 g/km, la Volkswagen Golf GTI écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 1 276 € (+ 923 € comparé à 2019, soit une hausse de 72 % ). Cela représente désormais 3,1 % de son prix d’achat : à partir de 40 590 €.

Skoda Octavia RS

Avec des émissions de CO2 de 135 g/km, la Skoda Octavia RS écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 1 276 € (+ 923 € comparé à 2019, soit une hausse de 72 %). Cela représente désormais 3,5 % de son prix d’achat : à partir de 36 390 €.

Ford Fiesta ST

vec des émissions de CO2 de 136 g/km, la Ford Fiesta ST écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 1 386 € (+ 976 € comparé à 2019, soit une hausse de 70 %). Cela représente désormais 6 % de son prix d’achat : à partir de 23 700€.

Audi A1 Sportback 40 TFSI 200 ch

Avec des émissions de CO2 de 136 g/km, l’Audi A1 Sportback 40 TFSI écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 1 386 € (+ 976 € comparé à 2019, soit une hausse de 70 %). Cela représente désormais 4,2 % de son prix d’achat : à partir de 32 900€.

Alpine A110

Avec des émissions de CO2 de 144 g/km, l’Alpine A110 écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 2 544 € (+ 1 494 € comparé à 2019, soit une hausse de 59 %). Cela représente désormais 4,5 % de son prix d’achat : à partir de 55 800 €.

Mini Cooper S

Avec des émissions de CO2 de 145 g/km, la Mini Cooper S écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 2 726 € (+ 1 625 € comparé à 2019, soit une hausse de 59 %). Cela représente désormais 10 % de son prix d’achat : à partir de 26 900 €.

Seat Leon Cupra

Avec des émissions de CO2 de 146 g/km, la Seat Leon Cupra écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 2 918 € (+ 1 765 € comparé à 2019, soit une hausse de 60%). Cela représente désormais 8 % de son prix d’achat : à partir de 38 620 €.

Audi S3 Sportback

Avec des émissions de CO2 de 148 g/km, l’Audi S3 Sportback écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 3 331 € (+ 1 958 € comparé à 2019, soit une hausse de 59 %). Cela représente désormais 6 % de son prix d’achat : à partir de 55 560 €.

Abarth 595

Avec des émissions de CO2 de 150 g/km, l’Abarth 595 écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 3 784 € (+ 2 171 € comparé à 2019, soit une hausse de 57 %). Cela représente désormais 19 % de son prix d’achat : à partir de 19 900 €.

BMW M135i

Avec des émissions de CO2 de 155 g/km, la BMW M135i écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 5 105 € (+ 2 805 € comparé à 2019, soit une hausse de 55 %). Cela représente désormais 9 % de son prix d’achat : à partir de 54 500 €.

Mazda MX-5 184 ch

Avec des émissions de CO2 de 156 g/km, la Mazda MX-5 184 ch écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 5 404 € (+ 2 951 € comparé à 2019, soit une hausse de 55 %). Cela représente désormais 17 % de son prix d’achat : à partir de 31 700 €.

Mini JCW

Avec des émissions de CO2 de 157 g/km, la Mini JCW écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 5 715 € (+ 3 105 € comparé à 2019, soit une hausse de 54 %). Cela représente désormais 17 % de son prix d’achat : à partir de 34 500 €.

Abarth 124 Spider

Avec des émissions de CO2 de 161 g/km, l’Abarth 124 Spider écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 7 086 € (+ 3 796 € comparé à 2019, soit une hausse de 54 %). Cela représente désormais 18 % de son prix d’achat : à partir de 39 500 €.

Mercedes-AMG A35

Avec des émissions de CO2 de 164 g/km, la Mercedes-AMG A35 écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 8 254 € (+ 4 498 € comparé à 2019, soit une hausse de 55 %). Cela représente désormais 16 % de son prix d’achat : à partir de 50 750 €.

Honda Civic Type R

Avec des émissions de CO2 de 169 g/km, la Honda Civic Type R écopera au 1er janvier 2020 d’un malus de 10 488 € (+ 5 815 € comparé à 2019, soit une hausse de 55 %). Cela représente désormais 25 % de son prix d’achat : à partir de 42 310 €.

Hyundai i30 N

Avec des émissions de CO2 de 178 g/km, la Hyundai i30 N écopera au 1er janvier 2020 d’un malus maximal de 12 500 € (+ 5 427 € comparé à 2019). Cela représente désormais 35 % de son prix d’achat : à partir de 35 500 €.

Ford Focus ST

Avec des émissions de CO2 de 179 g/km, la Ford Focus ST écopera au 1er janvier 2020 d’un malus maximal de 12 500 € (+ 5 690 € comparé à 2019). Cela représente désormais 37 % de son prix d’achat : à partir de 34 150 €.

Renault Mégane RS

Avec des émissions de CO2 de 181 g/km, la Renault Mégane RS écopera au 1er janvier 2020 d’un malus maximal de 12 500 € (+ 4 887 € comparé à 2019). Cela représente désormais 33 % de son prix d’achat : à partir de 38 300 €.

Porsche 718 Boxster 2.0 300 ch

Avec des émissions de CO2 de 189 g/km, la Porsche 718 Boxster écopera au 1er janvier 2020 d’un malus maximal de 12 500 € (+ 3 450 € comparé à 2019). Cela représente désormais 21 % de son prix d’achat : à partir de 59 209 €.

BMW M235i

Avec des émissions de CO2 de 189 g/km, la BMW M235i écopera au 1er janvier 2020 d’un malus maximal de 12 500 € (+ 2 527 € comparé à 2019). Cela représente désormais 26 % de son prix d’achat : à partir de 48 000 €.

Toyota GT 86

Avec des émissions de CO2 de 196 g/km, la Toyota GT 86 écopera au 1er janvier 2020 d’un malus maximal de 12 500 € (+ 2 000 € comparé à 2019). Cela représente désormais 38 % de son prix d’achat : à partir de 32 490 €.

Subaru Impreza WRX STI

Avec des émissions de CO2 de 242 g/km, la Subaru Impreza WRX STI écopera au 1er janvier 2020 d’un malus maximal de 12 500 € (+ 2 000 € comparé à 2019). Cela représente désormais 27 % de son prix d’achat : à partir de 44 990 €.

Appeller Maintenant